Société

Le Sous-préfet de Guéhiébly exhorte les jeunes à tourner dos à la violence

Mis à jour le 8 août 2019
Publié le 08/08/2019 à 7:30 , , ,




À l’occasion de la commémoration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le sous-préfet de Guéhiebly, Koné Karamoko a invité la population de sa circonscription administrative à mettre tout en œuvre pour qu’un environnement apaisé, gage de développement soit une réalité.

<<Je compte sur vos appuis, cadres, population et tout le monde , non seulement pour booster les projets de réalisation de 11 forages, la construction du collège de proximité et la construction du marché de Guéhiebly et surtout les châteaux d’eau tant attendus dans les villages de Diourouzon et Guéhiebly. Vaillante population de la sous-préfecture de Guéhiebly, les projets que je viens d’annoncer ne pourront se faire que dans un environnement apaisé>>, recommande Koné Karamoko.

A lire aussi: ALASSANE OUATTARA : « QUE GBAGBO ET BEDIE SE RECONCILIENT, C’EST UNE BONNE CHOSE »

Il dit regretter la résurgence de la violence dans sa circonscription. <<A ce propos, je note avec beaucoup de regrets la résurgence de la violence dans notre circonscription, notamment du fait des jeunes dans certains villages, mais surtout les récents événements entre des ex-infiltrés du parc national du mont Péko à Michelkro qui ont malheureusement occasionné un décès et de nombreux blessés. C’est pourquoi j’interpelle les jeunes qui sont toujours à la base de ces violences à beaucoup plus de responsabilité car ces violences ne font que vous conduire dans l’abîme>>, a soutenu le sous-préfet.

Poursuivant, le « commandant » a salué la bravoure des cacaoculteurs de sa circonscription qui se sont démarqués en s’octroyant le prix du meilleur planteur au plan national avec Kongo Kouassi et la meilleure coopérative du département et la troisième nationale. La coopérative CABA de Bahé Sebon dirigée par Ouédraogo Yamba.

Koné Karamoko, s’est réjoui des récents travaux de reprofilage effectués sur les principaux axes routiers par l’Ageroute au grand bonheur des populations. <<Malgré cela, beaucoup reste à faire notamment la desserte de certains gros campements tels que Bakarikro, Aboukro, Pascalkro>>, reconnaît-il. Terminant, il a félicité les planteurs de l’axe Amédékro- Pascalkro et Bakarikro qui de façon unis et solidaires ont eux-mêmes financé des travaux de reprofilage lourd sur leur route à hauteur de 9 millions FCFA.

Aussi, a-t-il remercié le député Oula Privat et tous les autres cadres pour leur appui et soutien constants aux actions gouvernementales dans leur localité.

Olivier Dan, Correspondant Ouest

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE