Culture

Le patrimoine artistique et culturel Gouro promu par le FECAM

Mis à jour le 11 novembre 2019
Publié le 11/11/2019 à 2:34 , , ,




Du vendredi 8 au samedi 9 novembre dernier, Bouaflé, chef-lieu de région de la Marahoué a abrité à la place Tchintchin, la 6ème édition du FECAM (Festival de la culture et des arts de la Marahoué) en présence d’autorités administratives et politiques.

Ils étaient nombreux à la place Tchintchin de Bouaflé dans la région de la Marahoué pour célébrer la culture Gouro. Parade des troupes, prestations artistiques et de danses ainsi qu’un défilé en costumes traditionnels ont marqué ce festival culturel en pays Gouro, le tout couronné pour la cérémonie de clôture par un programme de prestation de dix (10) zaoulis (danse traditionnelle au pays Gouro faisant parti du patrimoine culturel de l’UNESCO), des concours de beauté, de coiffure et de danses urbaines.

A lire aussi: LIA GNAN FERDINAND, (PRESIDENT NATIONAL DE LA JFPI): « ILS ONT PEUR QUE LAURENT GBAGBO RENTRE EN COTE D’IVOIRE… »

Selon Blé Bi Tchéssé , commissaire général du festival, « ce festival avait pour objectifs, entre autres, de promouvoir, valoriser et conserver le riche patrimoine artistique, touristique et culturel de la région de la Marahoué, notamment le Zaouli, le Goli, les tisserands du pagne kamandjè, les sculpteurs d’objets d’art, les potiers et les pierres taillées de Gohitafla », explique-t-il avant d’indiquer sa volonté de tout mettre en œuvre pour la pérennisation du festival.

Dr Léhié Bi, maire de la commune de Bouaflé a saisi l’opportunité pour dédicacer son livre intitulé « Expériences pratiques et partage d’un maire ». Dans ce livre le premier magistrat de la cité du « VB » raconte son expérience politique et celle du citoyen qu’il est.

Augustin DOH

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE