Eco-business

La dette du Rwanda augmente malgré le soutien du Fonds monétaire international

Mis à jour le 20 juin 2020
Publié le 20/06/2020 à 8:56 , , , ,




Selon un article publié par Financial Afrik, le 11 juin dernier, le FMI a annoncé qu’il accordait au Rwanda (B2 stable) 111 millions de dollars supplémentaires, le deuxième décaissement au titre de la Facilité de crédit rapide (RCF), pour compenser les pressions économiques et fiscales résultant de l’épidémie de coronavirus et son impact sur l’économie de ce pays.

Ce financement est destiné à atténuer les pressions immédiates de liquidité et permettre au Rwanda de gérer un creusement temporaire de son déficit cette année. Cependant, indique Moody’s dans un rapport du 15 juin, la dette du Rwanda continuera d’augmenter, ce qui pèsera sur l’évaluation de sa solidité budgétaire.

L’annonce du financement du FMI intervient suite à la publication du budget actualisé du gouvernement fin mai, dans lequel il prévoyait un élargissement du déficit budgétaire à 9,2% du PIB au cours de l’exercice 2021, le choc des coronavirus entraînant une baisse de plus de 3 points de pourcentage du PIB. Au cours des deux années suivantes – exercice 2022 et exercice 2023 – le gouvernement s’attend à ce que les déficits publics retombent à 6% du PIB alors que l’économie serait en train de se remettre du coronavirus. Au cours de ces deux exercices extérieurs, les déficits publics seront entièrement imputables aux dépenses en capital et aux prêts nets, qui resteront supérieurs à 12% du PIB.

Cependant, la dette publique augmentera encore plus que prévu et se stabilisera à un niveau plus élevé , indique Moody’s. Le fardeau de la dette du Rwanda a déjà considérablement augmenté ces dernières années pour atteindre 52,4% du PIB en 2019, contre 33,2% du PIB en 2015. Des déficits budgétaires plus importants en 2020 et 2021 aggraveront cette tendance et entraîneront une nouvelle hausse de la dette vers 65% en 2021, ce qui affaiblira la solidité budgétaire du Rwanda et son profil de crédit.

Sandra Kohet

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE