Eco-business

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact du coronavirus sur les économies africaines

Mis à jour le 29 mars 2020
Publié le 29/03/2020 à 4:11

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé avoir levé un montant exceptionnel de 3 milliards de dollars sur trois ans pour aider à atténuer l’impact économique et social de la pandémie de Covid-19 sur les moyens de subsistance et les économies africaines.

Selon les informations livrées par l’Agence Ecofin, l’obligation sociale « Fight Covid-19 », d’une durée de trois ans, a suscité l’intérêt des banques centrales et des institutions officielles, des trésoreries bancaires et des gestionnaires d’actifs, y compris les investisseurs socialement responsables, avec des offres dépassant 4,6 milliards $.

Le site d’informations économiques explique qu’il  s’agit de la plus importante obligation sociale jamais lancée sur les marchés internationaux des capitaux à ce jour et de la plus grande référence en dollars américains jamais émise par la Banque. « Il paiera un taux d’intérêt de 0,75% », précise l’agence Ecofin.

« La Banque africaine de développement prend des mesures audacieuses pour soutenir les pays africains. Cette émission d’obligations Covid-19 de 3 milliards $ est la première partie de notre réponse globale qui sera bientôt annoncée », indique aussi Ecofin.

 Selon ce site, Il s’agit en effet de la plus importante transaction d’obligations sociales à ce jour sur les marchés de capitaux. « Nous sommes ici pour l’Afrique et nous apporterons un soutien rapide et significatif aux pays », a déclaré le Dr Akinwumi Adesina, Président du Groupe de la BAD.

« Selon les premières estimations, le continent aura besoin de plusieurs milliards de dollars pour amortir l’impact de la maladie car de nombreux pays ont pris des mesures d’urgence, y compris des fermetures commerciales, pour contenir l’épidémie »,  fait savoir Ecofin.

À l’échelle mondiale, les usines ont été fermées et les travailleurs renvoyés chez eux, perturbant les chaînes d’approvisionnement, le commerce, les voyages et entraînant de nombreuses économies vers la récession.

Drissa DIANE 

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE