Côte d’Ivoire

Filière Cacao, Les exportateurs trouvent un accord contre la surenchère

Mis à jour le 3 octobre 2018
Publié le 03/10/2018 à 1:41 , ,




C’est à travers un communiqué dont Poleafrique.info a reçu copie, que les exportateurs de Cacao ont décidé de conjuguer leurs efforts afin de lutter contre la surenchère qui gangrène le secteur. Cette décision rentre en vigueur dès l’ouverture de la campagne 2018-2019.

La filière cacao, premier produit d’exportation en Côte d’Ivoire est en proie à plusieurs problèmes. Alors que les producteurs sont obligés de s’accommoder avec le prix bord champ fixé par l’Etat ivoirien, les exportateurs, eux, font face à la surenchère. L’offre très souvent supérieure à la demande, amène les revendeurs à acheter le produit, bien au-delà du prix fixé par le Conseil du Café-Cacao. Une situation à laquelle ces derniers ont décidé de trouver une solution immédiate et pérenne.

« Les exportateurs nationaux de Cacao, ont décidé à partir de la présente campagne de lutter contre la surenchère, qui mine la rentabilité de leurs entreprises à travers la signature d’une charte de bonne conduite, dans laquelle ils s’engagent à ne pas payer le cacao standard au prix officiel, fixé par le Conseil du Café-Cacao. Ces exportateurs reconnaissent en effet, que tout franc versé à un fournisseur au moment de l’achat du cacao dit « standard » est une perte sèche qui ne sera jamais recouvrée par des économies sur les postes du barème et partant affecte durablement la santé financière de leurs entreprises », indique le communiqué, signé du directeur exécutif du collectif des exportateurs nationaux de Café-Cacao (CENCC).

« Cette décision prend effet dès la nouvelle campagne 2018-2019 » précise le communiqué des exportateurs nationaux.

Eric Coulibaly

Source: Poleafrique.info 

 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE