Côte d’Ivoire

Fêtes de fin d’année – Vincent Toh Bi (Préfet d’Abidjan) « Toutes les dispositions sont prises pour la sécurité »

Mis à jour le 31 décembre 2018
Publié le 31/12/2018 à 12:02 ,
Vincent Toh Bi Irié Prefet d'Abidjan
C’est désormais une tradition. A l’approche des périodes sensibles en Côte d’Ivoire, le préfet d’Abidjan fait le point de la sécurisation de la ville. Toh Bi Irié Vincent, a animé ce dimanche 30 décembre, un point de presse sur les mesures prises par les autorités ivoiriennes pour la sécurisation de la Saint Sylvestre, dans le département d’Abidjan. Un important déploiement des forces de l’ordre est en cours.
 
Pendant cette rencontre, dont l’objectif était de rassurer les abidjanais sur les dispositions sécuritaires prises, pour leur permettre de fêter en toute sérénité le réveillon de la Saint Sylvestre, le Préfet du département d’Abidjan a présenté les mesures prises au niveau de la circulation dans la Commune du Plateau et dans les lieux de culte avant de donner quelques conseils afin de prévenir d’éventuels drames.
 
S’agissant de la circulation dans la Commune du Plateau pour ce lundi 31 décembre , Toh Bi Irié Vincent a souligné que le Pont Charles De Gaulle sera fermé à 18 heures 30 mn et rouvert à la circulation aux environs de 02 heures du matin. Pour ce qui est des autres voies d’accès à cette commune, celles-ci seront filtrées. Ces mesures font suite aux feux d’artifices qui illumineront le ciel d’Abidjan à minuit et qui vont sûrement intéresser du monde.
 
Les lieux de culte, seront aussi sécurisés. Des dispositifs seront déployés devant ceux qui drainent un grand monde afin de permettre à la population de passer cette transition annuelle en toute tranquillité.
 
Le Préfet du département d’Abidjan a également rappelé quelques consignes de sécurité,  notamment la prudence au volant, surtout que de nombreux accidents de la circulation ont occasionné des pertes en vies humaines, ces derniers jours. Il a aussi réitéré l’interdiction d’utiliser des pétards et autres substances explosives et enfin l’alerte précoce en cas d’accidents ou autres incidents sécuritaires.  
 
Sur cet ultime point, les populations sont invitées à appeler systématiquement les forces de sécurité et le Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires (GSPM), en cas de vols ou d’accidents, aux numéros suivants: 20 22 16 33/ 20 22 16 87/ 20 32 23 30/ 111 /110.
 
« Comme vous pouvez le constater chers amis de la presse, toutes les dispositions ont été prises pour la sécurité des ivoiriens pendant ces fêtes», a conclu Toh Bi Vincent Irié.

Vincent Toh Bi Irié Prefet d’Abidjan
Éric Coulibaly 
Poleafrique.info 
7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE