Politique

Éric Sombo, cadre RHDP de Yakassé-Attobrou pose ses valises au PDCI

Mis à jour le 15 juillet 2020
Publié le 15/07/2020 à 9:47 , , , ,




Éric Sombo, candidat malheureux aux élections municipales d’octobre 2018 pour le compte du RHDP, n’est plus membre du parti au pouvoir. Il a rejoint le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

« Je voudrais exprimer ma gratitude au secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA qui a bien voulu me rencontrer et m’accueillir. Je suis prêt à mener le combat pour le changement en Côte d’Ivoire« , a-t-il indiqué.

C’est en 2018 qu’Éric Sombo avait lâché Henri Konan Bédié au profit d’Alassane Ouattara. Son retour au bercail le lundi 13 juillet, confirme-t-il les propos d’Adam Yéboua, vice-président du PDCI ?

« Ceux qui sont partis du PDCI-RDA sont au restaurant, quand ils finiront de manger, ils reviendront à la maison », ironisait en août 2019, le vice-président du parti septuagénaire.

Selon le Secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kacou Guikahué, Éric Sombo est revenu à la maison pour occuper la place de son père militant de première heure.

« Viens occuper la place de ton père et continuer son combat, là où il s’est arrêté« , a invité le Secrétaire exécutif du PDCI lors de la cérémonie de retour.

Ce même jour, le Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi annonçait la démission du vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan pour ‘‘convenances personnelles ».  

À quelques mois de la présidentielle Ivoirienne de 2020, le départ de certaines personnalités fait craindre le pire. Une constance se dégage, toutes ces personnalités qui ont tourné le dos au RHDP ne sont pas de simples militants. Ce sont de grands électeurs, qui peuvent peser lourd dans la balance lors du scrutin présidentiel d’octobre. Et selon les sources, la saignée risque de se poursuivre, car d’autres départs sont annoncés. À qui le tour ?

 Arnaud Houssou
7info.ci 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE