Eco-business

Des entreprises ghanéennes à l’assaut du marché ivoirien

Mis à jour le 13 février 2020
Publié le 13/02/2020 à 4:18 , , , , ,
  ;
  ;

A l’initiative de Global Afrique dirigé par Oheneba Kwame Darko, la première édition de Ghana Business Expo, a ouvert ses portes ce jeudi 13 février dans la commune de Treichville en présence de Fred Laryea, l’ambassadeur du Ghana en Côte d’Ivoire autour du thème « construire une Afrique à travers le commerce ». L’objectif est de renforcer les échanges commerciaux entre le Ghana et la Côte d’Ivoire.  

Coupure de ruban suivie de visite de stands et échanges avec les exposants. Par cet acte, Fred Laryea, l’ambassadeur du Ghana en Côte d’Ivoire a ouvert ce jeudi 13 février la première édition de Ghana Business Expo. Selon le diplomate ghanéen, l’événement est une occasion pour changer la donne commerciale entre son pays et la Côte d’Ivoire et renforcer les relations bilatérales.  Car dit-il, les entreprises ghanéennes ne connaissent pas trop le marché ivoirien qui est pourtant riche d’opportunités.

Pour cette première édition, ce sont près d’une quinzaine d’entreprises couvrant tous les secteurs ( Aliments, boissons, produits d’irrigation, plastiques, ustensiles en aluminium, serviettes hygiéniques, produits ménagers, mode, produits cosmétiques, produits pharmaceutiques) ; qui participent.

La Côte d’Ivoire et le Ghana, deux pays frontaliers de l’Afrique de l’ouest ont en commun des liens culturels historiques avec un grand peuple ( Akan) qui se retrouve de part et d’autre des deux Etats. Mais du fait de la différence de langue principale ( français en Côte d’Ivoire et anglais au Ghana) les échanges commerciaux ne sont pas en hausse.

Je me félicite de la bonne progression des échanges commerciaux entre le Ghana et la Côte d’Ivoire qui ont atteint près de 300 milliards en 2015”, s’était réjoui Alassane Ouattara en 2015, à l’occasion de la visite de son homologue ghanéen, John Dramani Mahama.

Pour Global Afrique, Ghana Business Expo est l’occasion de rebâtir les relations entre les deux pays par le commerce. « A travers cette initiative, nous voulons contribuer au développement de la Côte d’Ivoire et du Ghana sur les plans économiques et sociaux grâce au commerce. Notre souhait est de travailler ensemble pour se soutenir car nous voulons construire une Afrique où le commerce est un socle avec pour objectif de favoriser la coopération sud-sud », fait savoir Oheneba Kwame Darko, le coordonnateur de Ghana Business Expo.

Créer des liens de partenariat

L’initiative est appréciée des exposants. West Rod and Wire Limited et Tropical Cable and Conductor Ltd qui évoluent dans la fabrication de câbles de raccordement, sont présents à cet événement. Leur souhait est d’avoir de la clientèle locale. « Nous participons à cet événement pour faire connaître nos produits. N’étant pas encore installés en Côte d’Ivoire, nous collaborons déjà avec certaines entreprises commerciales locales qui revendent nos produits. Nous souhaitons multiplier les revendeurs ici et pensons qu’avec Ghana Business Expo, nous nous ferons de nouveaux contacts », confie à 7info.ci Keren Lognon, une agente.

« Notre volonté est de pénétrer le marché ivoirien. Nous sommes ici pour rechercher des partenaires afin de nous implanter dans le pays et nous espérons que cet événement aidera à atteindre cet objectif », renchérit à 7info.ci, Ni Doudu de la société Dannex Ayrton Starwin (DAS) qui évolue dans les produits pharmaceutiques.

Ghana Business Expo continue jusqu’au 15 février au palais de la culture de Treichville.

Richard Yasseu

7info.ci 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE