Société

Coronavirus, Les chrétiens catholiques privés du traditionnel chemin de croix ce vendredi

Mis à jour le 10 avril 2020
Publié le 10/04/2020 à 5:55 , ,




Les fidèles catholiques sont privés du traditionnel chemin de croix en ce vendredi 10 avril 2020. La cause, la pandémie du coronavirus qui sévit actuellement dans le monde. En Côte d’Ivoire, nous enregistrons environ 440 cas confirmés de covid-19.

Dans les années antérieures, ils étaient un millier de personnes dans les rues des villes du pays à revivre la passion de Jésus Christ à travers un mîme. Au lendemain du conseil national de sécurité présidé par le chef de l’Etat ivoirien, l’église catholique de Côte d’Ivoire, a demandé à tous ses fidèles chrétiens de faire les messes et chemins de croix en famille, ou à nombre réduit.

« C‘est bizarre. Y a forcément un sentiment de manque. Manque de partage de la passion du Christ en communauté« , déplore un jeune à 7Info qui se remémore la passion du Christ chez lui à la maison à travers des feuillets distribués dans les groupes privés Whatsapp.

« Sur le champ, sans trop réfléchir je dirais que personnellement ça ne me fait pas grand chose. Parce que quand tu dis  »sans chemin de croix », ce que j’entends c’est plutôt  »sans rassemblement de fidèles » pour le vivre ensemble. Or personnellement je ne donne pas forcément un sens spirituel au fait qu’on le fasse ensemble (il y en a un sûrement. Parce que nous sommes Église). Mais je me dis, chacun peut vivre le chemin de croix, comme une méditation ou une contemplation », a expliqué un frère qui qu’il est « beaucoup plus touché par exemple par un jeudi saint sans fidèles que par l’absence d’un chemin de croix ensemble ».

« C’est spécial mais le mystère de la passion, de la mort et de la résurrection du Christ se déroule quand même, comme les autres années. C’est le même don que le Christ fait pour le salut du monde. Pour moi, c’est toujours la même chose : revenir de tout notre cœur au Seigneur, rechercher sa face tant qu’il se laisse trouver. Prioriser le don de soi à la charité, l’humilité, le service, le pardon, la bienveillance, le partage pour faire avancer le monde vers son accomplissement. Il y a une réalité spirituelle importante qui se vit mais qui n’est pas visible aux yeux des profanes. Recherchons ce sens spirituel des événements et tout deviendra simple pour nous. », a souligné un prêtre d’une communauté joint par 7Info

Le vendredi saint est une commémoration religieuse célébrée par les chrétiens le vendredi précédent le dimanche de Pâques. Il marque le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ. A cet effet, un chemin de croix est observé dans les différentes paroisses.

Sandra Kohet

7info

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE