Défense Les Plus Vus

Attaque de Kafolo- L’aide de camp de Soro, radié de l’armée, présente des soldats au « moral bas » et accuse

Mis à jour le 22 juin 2020
Publié le 20/06/2020 à 6:58 , , ,




Dans une vidéo de 14 minutes, le Cdt Fofana Abdoulaye, radié des effectifs des FACI a présenté au chef de l’Etat Alassane Ouattara le moral assez « bas » d’une armée dont lui Abdoulaye Fofana ne fait plus partie depuis presqu’une année.

« Pourquoi un silence Monsieur le président de la République, chef suprême de l’armée sur l’attaque de Kafolo. Monsieur le Président, l’armée se pose une question. Comment organiseriez-vous les funérailles de ces braves soldats? », s’est-il interrogé.

C’est en octobre 2019 que le général Lassina Doumbia avait signé la décision de radiation des effectifs militaire du Cdt Abdoulaye Fofana.

Guillaume Soro avait réagi, faisant savoir que « Ce jeune officier  » a une trace de balle dans son pied actuellement », du fait qu’il se soit battu pour Alassane Ouattara sans que Gbagbo ne l’ait radié,  » mais celui pour qui il a pris la balle ».

Déserteur de l’armée ivoirienne, Abdoulaye Fofana a accusé dans une vidéo publiée sur les réseaux- sociaux ce samedi 20 juin 2020 le chef d’Etat-major général des Armées, le général Lassina Doumbia d’avoir caché des informations concernant l’attaque de Kafolo.

Dans quel intérêt le Général de corps d’armée, le Général Lassina Doumbia dissimulerait-il des informations à sa haute hiérarchie ? L’officier déserteur n’en fait pas cas.

Aide de camp de Guillaume Soro, le Cdt Abdoulaye Fofana, a dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce samedi 20 juin 2020, porté des accusations contre le chef d’Etat-major général des Armées, le général Lassina Doumbia.

Dans la vidéo il soutient que le chef d’Etat-major était en possession d’informations sur  l’attaque meurtrière de Kafolo qui a fait une douzaine de morts, militaires et gendarmes, le 11 juin dernier. L’officier déserteur accuse son ex-chef, le général Lassina Doumbia d’être en partie responsable de ce drame. Il a pointé directement du doigt la stratégie militaire mise sur pied pour sécuriser les frontières du nord. Selon l’ancien officier supérieur, le chef d’Etat-major travail « en singleton ».

Il ne dit pas par contre avec qui ou quel corps d’arme, le chef d’état-major général des Armées devrait travailler à la sécurisation de la frontière.

Arnaud Houssou

7info

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE