Politique

Adjoumani répond à Guikahué sur le prétendu détournement de 30 milliards FCFA

Mis à jour le 9 mars 2020
Publié le 02/03/2020 à 2:35 , , ,




 

Réponse du berger à la bergère. Après la sortie du vendredi 28 février dernier du Pr Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI (Parti Démocratique de Côte d’Ivoire) qui a prétendu que la Banque mondiale aurait financé l’opération de confection des cartes nationales d’identité et qu’il n’était pas honnête de la part des autorités ivoirienne de faire payer les ivoiriens, le porte-parole du RHDP, lui a servi le plat de résistance.

« La Banque mondiale a donné 30 milliards de FCFA pour que les Ivoiriens aient la Carte nationale d’identité gratuite, mais le gouvernement de Côte d’Ivoire n’est pas honnête avec le peuple en la faisant payante. Le 18 octobre 2019, la Banque mondiale a donné l’argent », déclarait-il le vendredi 28 février devant la presse.

La réponse du parti au pouvoir RHDP, (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix) de par la voix de son porte-parole Kobénan Kouassi Adjoumani a résonné en écho à cette sortie médiatique. Il a dans un premier temps rappeler au Secrétaire exécutif du PDCI le scandale de 18 milliards de FCFA dans lequel il était trempé lorsque celui-ci était ministre de la santé en 1998.

« Il y a manifestement des gens qui nous forcent à parler même quand on n’a pas envie de le faire. M. Guikahué Kacou Maurice dont la seule évocation du nom nous replonge dans le triste scandale du détournement des 18 milliards de FCFA de l’Union Européenne ose aussi accuser publiquement un gouvernement de détournement de deniers publics »a-t-il dénoncé.

Selon le porte-parole du RHDP, l’Etat de Côte d’Ivoire n’a reçu aucun financement pour établir des cartes nationales d’identité gratuites mais bénéficie plutôt à l’instar d’autres pays, d’un programme sous-régional d’identification, financé par la Banque mondiale.

« Au demeurant, nous aimerions rappeler à M. Guikahué que s’il avait pris la peine de mieux s’informer, il aurait su que les 30 milliards auxquels il fait référence ne sont pas destinés à produire et à offrir gratuitement des cartes nationales d’identité. Il s’agit plutôt d’un programme sous régional dénommé WURI (West Africa Unique Identification for Regional Integration and Inclusion). En d’autres termes, il est question d’offrir aux ressortissants des pays de la CEDEAO, une identification unique pour l’intégration sous-régionale et l’inclusion. Notre pays n’est d’ailleurs pas le seul à en bénéficier. Il faut donc arrêter d’intoxiquer les Ivoiriens. Il faut faire preuve d’un peu de sérieux dans les prises de parole sur des sujets aussi sérieux. Le débat sur la gratuité de la carte nationale d’identité est clos » a clarifié Kobenan Kouassi Adjoumani.

« En d’autres termes, il est question d’offrir aux ressortissants des pays de la CEDEAO, une identification unique pour l’intégration sous-régionale et l’inclusion. Notre pays n’est d’ailleurs pas le seul à en bénéficier », poursuit le porte-parole du RHDP.

Le ministre Kobénan Kouassi Adjoumani dénonce le PDCI dont les militants sont obligés de payer des cartes d’adhésion qui oscillent entre 5000F et 500.000FCFA.

« Voilà en effet, un parti politique qui fait payer à ses militants, membres de ses instances des cartes d’adhésion allant de 5 000 Francs CFA à 500 000 Francs CFA pour les membres du Bureau Politique et qui crie au loup quand on fixe à 5 000 Francs CFA le droit de timbre pour l’établissement de la carte nationale d’identité. La carte de membre du Bureau politique du PDCI qui coûte 500 000 Francs est-elle plus importante que la carte nationale d’identité ? Aussi, pour bien faire les choses, pourquoi M. Guikahué et son patron le président du PDCI ne rendent-ils pas gratuite la carte d’adhésion au PDCI », s’est-il-interrogé.

« Peut-être qu’en renonçant à ce montant, ils permettront à chaque membre du Bureau politique d’enrôler 100 militants du PDCI. Quand on sait le nombre pléthorique des membres du Bureau politique, imaginez le nombre d’enrôlés que cela peut faire » recommande Kobenan Kouassi Adjoumani au PDCI-RDA, pris dans l’étau après cette sortie publique.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE