Eco-business

2 milliards FCFA pour les projets de jeunes ivoiriens

Mis à jour le 5 août 2019
Publié le 05/08/2019 à 12:32 , ,




En marge de la 18ème Forum de l’AGOA, la Loi sur la Croissance et les Opportunités en Afrique qui s’ouvre officiellement ce jour à Abidjan, un forum dédié à la société civile a été organisé, ce dimanche 4 août à l’hôtel Pullman au Plateau. A travers ce forum dédié, la société civile est invitée à jouer son rôle pour tirer maximum profit de l’AGOA. 

Touré Mamadou a indiqué que l’Etat de Côte d’Ivoire va bientôt mettre à la disposition des jeunes entrepreneurs ivoiriens, une enveloppe de 2 milliards de francs CFA pour le financement de leurs projets. Il présidait la cérémonie de clôture de ce forum dédié à la société civile.

Le ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a fait cette annonce lors de la cérémonie de clôture du forum AGOA-Société civile, en prélude à la cérémonie officielle d’ouverture de l’AGOA, ce lundi 5 août, en présence du Président ivoirien, Alassane Ouattara.

Pour Touré Mamadou, Ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, ce forum est pertinent, car il donne, à travers la société civile, la parole aux jeunes pour des propositions aux décideurs. Il estime que la jeunesse et les femmes constituent le pilier de l’économie. « Quand vous prenez un pays comme la Côte d’Ivoire, 50% de la population est Femmes et 70% de la population à moins de 35 ans. Tout cela pose comme défi en termes d’éducation, de santé. L’avenir d’un pays c’est aussi les jeunes qui doivent être bien formés pour qu’ils participent à la création de richesses. Lorsque nous prenons par exemple le milieu rural, le rôle que les femmes jouent dans l’activité économique, dans la stabilité financière des familles et dans la mobilisation de ressources pour les familles est indéniable».

Du 04 au 06 août, Abidjan accueille la 18ème édition du Forum de la Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique autour du thème « l’AGOA et l’avenir : élaborer un nouveau paradigme commercial pour orienter le commerce les investissements entre les États-Unis et l’Afrique ». Avant la cérémonie officielle d’ouverture ce lundi 5 août, un forum AGOA-Société civile s’est tenu, ce dimanche 04 août à l’hôtel Pullman, au Plateau.

L’inclusion des jeunes et des femmes dans les économies nationales et régionales constituent un élément important, afin de permettre aux populations de l’Afrique Subsaharienne de tirer davantage profit de la Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique. Mettre l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes parmi les priorités, c’est le sens de ce forum AGOA-société civile.

Au menu de ce forum dédié à la société civile, plusieurs thèmes ont été abordés, l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, la corruption et le commerce avec les États-Unis.

Le panel sur l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes a permis de situer l’importance de l’investissement dans les Femmes et les jeunes africains, ainsi que la technologie numérique pour la création d’un écosystème entrepreneurial florissant. Les participants ont aussi exploré la façon dont ces investissements peuvent mener à des changements sociaux et économiques susceptibles de renforcer les collectivités et d’accroître leur autonomie et leur résilience, leur durabilité. Les participants à ce forum ont convenu que l’AGOA est une opportunité pour l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Le Forum ministériel de l’AGOA se tiendra du 5 au 6 août et réunira de hauts fonctionnaires des États-Unis et de 39 pays africains bénéficiaires de l’AGOA. Une exposition commerciale se déroulera pendant le déroulement de cet événement.

DIANE Drissa

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE